Fiches pratiques

Le projet de recherches SAFE consiste en une modélisation énergétique globale des quartiers périurbains wallons en phase d'utilisation et sur toute la durée de leur cycle de vie. L'originalité principale de la recherche est d'aborder conjointement consommations énergétiques des bâtiments et du transport des personnes et, à proposer sur cette base, les stratégies de renouvellement périurbain les plus adaptées. Lire la fiche

Le projet SOLEN

5 dcembre 2011

Le projet de recherches SOLEN (SOlutions for Low Energy Neighbourhoods) porte sur le développement de solutions visant à améliorer l'efficacité énergétique globale des quartiers résidentiels wallons existants, tant en ce qui concerne le bâti que la mobilité, ainsi qu'à y favoriser l'intégration des énergies renouvelables, dans le but de tendre vers les objectifs « quartiers à (très) basse énergie » et « zéro énergie». Il s'inscrit dans la continuité du projet de recherches SAFE (www.safe-energie.be) qui a traité de l'efficacité énergétique des quartiers périurbains wallons. Il vise à préciser et étendre les méthodes et outils développés dans SAFE à l'ensemble des quartiers résidentiels wallons, quelque soit leur type (urbain, rural, etc.). Le projet SOLEN est financé par la Région wallonne dans le cadre du programme mobilisateur ERable. Il débutera en mai 2012. Lire la fiche

L’objectif final du projet de recherches SOLEN (SOlutions for Low Energy Neighbourhoods) est de développer un outil interactif qui permet l’évaluation énergétique des logements et quartiers wallons, autour de trois axes principaux : les consommations d’énergie du logement, les consommations d’énergies relatives à la mobilité quotidienne des habitants et la production locale d’énergies renouvelables. Cet outil accessible sur le web (www.solen-energie.be) comprend trois outils d’évaluation spécifiques : un outil d’évaluation rapide, un outil d’évaluation détaillée et un outil d’évaluation à l’échelle d’un quartier. Cette fiche présente les méthodes développées pour calculer les consommations énergétiques relatives aux déplacements des personnes dans chacun des trois outils d’évaluation proposés. Lire la fiche

La fiche présente l'indice de localisation développé dans le cadre du projet SAFE (voir fiche SAFE.MOB01). Cet indice a été calculé pour chaque commune, ancienne commune et secteur statistique de la Région wallonne. Il est exprimé en kWh/personne.trajet et permet de comparer différentes localisations résidentielles sur base de leurs consommations d'énergie pour les déplacements. La cartographie de cet indice de localisation met en évidence des liens étroits entre consommations d'énergie pour les déplacements (travail et école) et structure du territoire. Une comparaison entre les consommations relatives aux déplacements domicile-travail et domicile-école est proposée. L'évolution 1991-2001 est discutée. Les principaux paramètres qui influent sur ces consommations énergétiques sont enfin étudiés. Lire la fiche

L'outil interactif (www.safe-energie.be) développé dans le cadre du projet SAFE permet notamment à différentes catégories d'utilisateurs d'évaluer les consommations d'énergie relatives à leurs déplacements domicile-travail et domicile-école. Dans le dernier onglet des outils d'évaluation présents sur le site web, des pistes d'amélioration sont proposées et les gains potentiels relatifs à plusieurs scénarios sont quantifiés. Cette fiche présente les différents scénarios qui ont été abordés, les hypothèses qui les sous-tendent et les résultats obtenus. Six types de scénarios ont été investigués : la localisation, les distances parcourues, les performances des véhicules, le report modal, le covoiturage et le télé-travail. Les gains énergétiques potentiels sont présentés, à titre d'exemple, pour 4 quartiers périurbains wallons. Lire la fiche

L'efficacité énergétique à l'échelle du bâtiment a fait l'objet de plusieurs fiches pratiques (SAFE.BAT03/04/05/06/07/08/09). Elles abordent notamment l'influence des caractéristiques constructives, du climat ou du mode de vie des occupants sur les consommations énergétiques. Des variations paramétrées ont été réalisées pour plusieurs bâtiments-types. La présente fiche complète cette approche et présente les variations paramétrées réalisées à l'échelle du quartier. Il s'agit de déterminer, de façon théorique, l'influence des paramètres caractérisant la forme urbaine sur la consommation énergétique des quartiers périurbains existants. Trois paramètres sont traités : la continuité entre les bâtiments (mitoyenneté), l'orientation du quartier et la consommation énergétique des bâtiments en phase d'utilisation. Lire la fiche

Le projet de recherches SAFE traite de l'évaluation énergétique des quartiers périurbains. L'objet de cette fiche est, dans ce cadre, de proposer une définition du territoire périurbain wallon adaptée à des études de type morphologique (étude des consommations énergétiques des bâtiments et quartiers, études d'ensoleillement, etc.). Cette définition se développe sur base de trois critères : la faible densité, la discontinuité spatiale avec les espaces centraux historiques et la monofonctionalité (quartiers résidentiels). Une typologie des quartiers périurbains wallons est ensuite proposée et permet d'identifier quatre types principaux de quartiers périurbains wallons. La typologie est enfin confrontée à nos outils d'analyse (outils d'analyse des consommations d'énergie relative au transport et au chauffage des bâtiments) pour tester son applicabilité. Lire la fiche

L’outil interactif (www.solen-energie.be) développé dans le cadre du projet SOLEN (Solutions for Low Energy Neighborhoods) et dans la continuité du projet SAFE (Suburban Areas Favoring energy efficiency, www.safe-energie.be) doit permettre à différentes catégories d’utilisateurs d’évaluer, d’une part, les consommations énergétiques relatives à leurs déplacements et à leur logement et, d’autre part, la production d’énergie renouvelable sur site, de comparer ces trois postes et de trouver des pistes d’amélioration concrètes et une quantification des gains énergétiques potentiels relatifs à plusieurs stratégies dans le but de tendre vers les objectifs « basse énergie » et « zéro énergie ». L’outil interactif comprend trois outils d’évaluation distincts : une évaluation individuelle rapide, une évaluation individuelle détaillée et une évaluation à l’échelle de tout un quartier. Lire la fiche

Les objectifs « (très) basse énergie », « passif » et «zéro énergie » (Zero Energy) sont couramment rencontrés dans la littérature scientifique et dans la pratique, essentiellement en ce qui concerne l’échelle du bâtiment individuel. Ils visent à répondre à un certain nombre d’enjeux relatifs à la mutation de notre cadre bâti vers un modèle plus durable et sont voués à devenir des cadres de référence importants pour la production de nouveaux logements mais également en rénovation. Lire la fiche

Cette fiche pratique présente un cadre pour l’étude du quartier « zéro énergie », défini dans le cadre du projet SOLEN. L’objectif principal de cette approche est d’investiguer les principaux avantages d’un passage du « bâtiment zéro énergie » au « quartier zéro énergie ». Le cadre QZE proposé s’articule autour de trois axes principaux : les consommations d’énergie dans le bâtiment, l’intégration des énergies renouvelables et les consommations d’énergie relatives à la mobilité des occupants. Lire la fiche

Cette fiche donne un aperçu général de la biomasse comme ressource énergétique renouvelable. Elle présente la biomasse et ses origines ainsi que les divers processus technologiques de traitement existant actuellement pour la convertir en chaleur et électricité pour les consommations des bâtiments ou encore en carburants moteurs pour les transports. Lire la fiche

Le biogaz

6 aot 2014

Le biogaz est un gaz renouvelable produit à partir de la biomasse. Sa production peut être naturelle lors de la décomposition des matières biodégradables dans la nature mais peut aussi être contrôlée par l’homme au sein d’un digesteur, c’est la biométhanisation. Lire la fiche