Fiches pratiques

Le projet de recherches SAFE consiste en une modélisation énergétique globale des quartiers périurbains wallons en phase d'utilisation et sur toute la durée de leur cycle de vie. L'originalité principale de la recherche est d'aborder conjointement consommations énergétiques des bâtiments et du transport des personnes et, à proposer sur cette base, les stratégies de renouvellement périurbain les plus adaptées. Lire la fiche

Le projet SOLEN

5 dcembre 2011

Le projet de recherches SOLEN (SOlutions for Low Energy Neighbourhoods) porte sur le développement de solutions visant à améliorer l'efficacité énergétique globale des quartiers résidentiels wallons existants, tant en ce qui concerne le bâti que la mobilité, ainsi qu'à y favoriser l'intégration des énergies renouvelables, dans le but de tendre vers les objectifs « quartiers à (très) basse énergie » et « zéro énergie». Il s'inscrit dans la continuité du projet de recherches SAFE (www.safe-energie.be) qui a traité de l'efficacité énergétique des quartiers périurbains wallons. Il vise à préciser et étendre les méthodes et outils développés dans SAFE à l'ensemble des quartiers résidentiels wallons, quelque soit leur type (urbain, rural, etc.). Le projet SOLEN est financé par la Région wallonne dans le cadre du programme mobilisateur ERable. Il débutera en mai 2012. Lire la fiche

L’objectif final du projet de recherches SOLEN (SOlutions for Low Energy Neighbourhoods) est de développer un outil interactif qui permet l’évaluation énergétique des logements et quartiers wallons, autour de trois axes principaux : les consommations d’énergie du logement, les consommations d’énergies relatives à la mobilité quotidienne des habitants et la production locale d’énergies renouvelables. Cet outil accessible sur le web (www.solen-energie.be) comprend trois outils d’évaluation spécifiques : un outil d’évaluation rapide, un outil d’évaluation détaillée et un outil d’évaluation à l’échelle d’un quartier. Cette fiche présente les méthodes développées pour calculer les consommations énergétiques relatives aux déplacements des personnes dans chacun des trois outils d’évaluation proposés. Lire la fiche

L'efficacité énergétique à l'échelle du bâtiment a fait l'objet de plusieurs fiches pratiques (SAFE.BAT03/04/05/06/07/08/09). Elles abordent notamment l'influence des caractéristiques constructives, du climat ou du mode de vie des occupants sur les consommations énergétiques. Des variations paramétrées ont été réalisées pour plusieurs bâtiments-types. La présente fiche complète cette approche et présente les variations paramétrées réalisées à l'échelle du quartier. Il s'agit de déterminer, de façon théorique, l'influence des paramètres caractérisant la forme urbaine sur la consommation énergétique des quartiers périurbains existants. Trois paramètres sont traités : la continuité entre les bâtiments (mitoyenneté), l'orientation du quartier et la consommation énergétique des bâtiments en phase d'utilisation. Lire la fiche

Le projet de recherches SAFE traite de l'évaluation énergétique des quartiers périurbains. L'objet de cette fiche est, dans ce cadre, de proposer une définition du territoire périurbain wallon adaptée à des études de type morphologique (étude des consommations énergétiques des bâtiments et quartiers, études d'ensoleillement, etc.). Cette définition se développe sur base de trois critères : la faible densité, la discontinuité spatiale avec les espaces centraux historiques et la monofonctionalité (quartiers résidentiels). Une typologie des quartiers périurbains wallons est ensuite proposée et permet d'identifier quatre types principaux de quartiers périurbains wallons. La typologie est enfin confrontée à nos outils d'analyse (outils d'analyse des consommations d'énergie relative au transport et au chauffage des bâtiments) pour tester son applicabilité. Lire la fiche

L'analyse en cycle de vie (ACV) est un outil développé initialement pour l'industrie. L'ACV a pour but de quantifier les impacts d'un produit, bien ou service depuis l'extraction des matières premières qui sont nécessaires à sa fabrication jusqu'à son élimination en fin de vie en passant par la phase d'utilisation (« du berceau à la tombe »). La série de normes ISO 14040 et 14044 décrit la méthodologie et la déontologie que doivent respecter les études ACV. Cette fiche propose une introduction à l'analyse en cycle de vie appliquée au bâtiment ainsi que les spécificités et limites de cette approche. Une analyse en cycle de vie d'un bâtiment périurbain type est proposé afin d'illustrer ces propos. Lire la fiche

L'influence de la composition du ménage, son évolution à travers le cycle de vie d'un logement et le comportement des occupants qui évoluent au fil du temps alors que la maison garde une taille fixe et inchangée, sont des paramètres qui ont un impact sur la facture énergétique d'un ménage et qui doivent être pris en compte lors d'une rénovation. Lire la fiche

Une bonne ventilation hygiénique dans un logement est essentielle et permet de renouveler l'air vicié des pièces afin de maintenir une bonne qualité d'air à l'intérieur du logement et d'en évacuer l'humidité issue des activités quotidiennes des habitants. Dans un bâtiment, les pertes énergétiques sont dues principalement à trois interactions entre l'intérieur et l'extérieur : pertes par transmission (au travers des parois), pertes par ventilation, et pertes par les infiltrations d'air. Si le bâtiment devient très étanche, ces pertes diminuent et l'humidité s'accumule or cette dernière doit être absolument évacuée d'où l'intérêt d'introduire un système de ventilation. En rénovation il est à présent courant d'intégrer des ventilations mécaniques avec récupérateur de chaleur. Cette fiche fait le point sur les différents types de ventilation existant. Lire la fiche

Les quartiers périurbains ont un énorme potentiel de rénovation. Celle-ci, dans la majorité des cas, peut atteindre facilement d'excellents niveaux de performance. Lors d'une rénovation, un équilibre devra être trouvé entre les objectifs énergétiques que veulent atteindre les propriétaires et le budget qu'ils comptent allouer à ces travaux. La particularité de la rénovation est que la construction existante est déjà définie par ses caractéristiques. Il est important de pouvoir les identifier, afin de préserver, accentuer ou minimiser certaines propriétés physiques et dynamiques, comme l'inertie, l'étanchéité, l'isolation, la ventilation, la présence de ponts thermiques. Une rénovation globale passe aussi par une réflexion sur son environnement. Lire la fiche

Le choix d'un logement est une étape cruciale pour laquelle une réflexion globale doit être portée sur le développement d'un projet au caractère le plus durable possible. Cela débute par le choix d'un terrain à bâtir ou d'un terrain déjà construit ce qui orientera soit vers un processus de construction soit vers un processus de rénovation. Le lieu d'implantation va influencer énormément le mode de vie des habitants et leur impact sur l'environnement. Pour choisir de manière durable, il faut envisager l'habitation dans sa globalité tant d'un point de vue énergétique du bâtiment que de celui de l'environnement existant. La certification sur les performances énergétiques des bâtiments (PEB) permet d'établir des comparaisons entre les différents bâtiments. Il donne un avis et permet de savoir les points faibles du bâtiment. Lire la fiche

L’outil interactif (www.solen-energie.be) développé dans le cadre du projet SOLEN (Solutions for Low Energy Neighborhoods) et dans la continuité du projet SAFE (Suburban Areas Favoring energy efficiency, www.safe-energie.be) doit permettre à différentes catégories d’utilisateurs d’évaluer, d’une part, les consommations énergétiques relatives à leurs déplacements et à leur logement et, d’autre part, la production d’énergie renouvelable sur site, de comparer ces trois postes et de trouver des pistes d’amélioration concrètes et une quantification des gains énergétiques potentiels relatifs à plusieurs stratégies dans le but de tendre vers les objectifs « basse énergie » et « zéro énergie ». L’outil interactif comprend trois outils d’évaluation distincts : une évaluation individuelle rapide, une évaluation individuelle détaillée et une évaluation à l’échelle de tout un quartier. Lire la fiche

Les objectifs « (très) basse énergie », « passif » et «zéro énergie » (Zero Energy) sont couramment rencontrés dans la littérature scientifique et dans la pratique, essentiellement en ce qui concerne l’échelle du bâtiment individuel. Ils visent à répondre à un certain nombre d’enjeux relatifs à la mutation de notre cadre bâti vers un modèle plus durable et sont voués à devenir des cadres de référence importants pour la production de nouveaux logements mais également en rénovation. Lire la fiche

Le projet de recherches SOLEN traite de l’évaluation énergétique des quartiers wallons, quelque soit leur type. Or, plusieurs recherches antérieures ont montré l’impact de différents facteurs relevant de la morphologie des quartiers sur leurs performances, que ce soit en ce qui concerne les consommations d’énergie pour le chauffage des bâtiments, l’intégration d’énergies renouvelables ou la mobilité. Lire la fiche

Cette fiche pratique aborde la question de la production d’électricité grâce aux panneaux solaires photovoltaïques. Les différentes technologies existantes sont d’abord brièvement passées en revue. Les avantages, inconvénients et limites de ce type d’énergie sont présentés. Lire la fiche

Cette fiche pratique aborde la question de la production de chaleur (eau chade sanitaire) grâce aux panneaux solaires thermiques. Les différentes technologies existantes sont d’abord passées en revue. Les avantages, inconvénients et limites de ce type d’énergie sont présentés. Une méthode de calcul et quelques principes de dimensionnement sont proposés. Lire la fiche

Cette fiche pratique aborde la question de la production d’électricité grâce aux éoliennes. Les différentes technologies existantes (le parc éolien, les éoliennes de grande taille, les éoliennes individuelles) sont d’abord passées en revue. Les avantages, inconvénients et limites de ce type d’énergie sont présentés. Lire la fiche

Cette fiche pratique présente un cadre pour l’étude du quartier « zéro énergie », défini dans le cadre du projet SOLEN. L’objectif principal de cette approche est d’investiguer les principaux avantages d’un passage du « bâtiment zéro énergie » au « quartier zéro énergie ». Le cadre QZE proposé s’articule autour de trois axes principaux : les consommations d’énergie dans le bâtiment, l’intégration des énergies renouvelables et les consommations d’énergie relatives à la mobilité des occupants. Lire la fiche

Cette fiche donne un aperçu général de la biomasse comme ressource énergétique renouvelable. Elle présente la biomasse et ses origines ainsi que les divers processus technologiques de traitement existant actuellement pour la convertir en chaleur et électricité pour les consommations des bâtiments ou encore en carburants moteurs pour les transports. Lire la fiche

Cette fiche pratique présente l’ensemble des matières premières issues de la biomasse et valorisées par combustion pour fournir de la chaleur et, dans certains cas, de l’électricité pour le secteur domestique, tertiaire ou industriel. Lire la fiche

Le biogaz

6 aot 2014

Le biogaz est un gaz renouvelable produit à partir de la biomasse. Sa production peut être naturelle lors de la décomposition des matières biodégradables dans la nature mais peut aussi être contrôlée par l’homme au sein d’un digesteur, c’est la biométhanisation. Lire la fiche

Cette fiche présente le principe de la cogénération dans sa généralité mais également de manière plus adaptée aux secteurs tertiaire et domestique, là où la micro-cogénération peut être employée. Lire la fiche

Depuis sa création, notre planète constitue un réservoir d’énergie qui se dissipe très lentement sous forme de chaleur. Cette chaleur terrestre peut être récupérée directement au niveau des roches ou en puisant l’eau chaude de nappes souterraines. Lire la fiche

Une pompe à chaleur est un système capable d’exploiter une énergie renouvelable, propre et disponible en de grandes quantités : une chaleur naturellement contenue dans l’environnement que ce soit dans l’air, l’eau ou le sol. Ainsi, cette fiche pratique présente, dans un premier temps, les pompes à chaleur en tant que systèmes renouvelables et détermine leur efficacité et leurs applications. Après, elle explique plus en détails son mode de fonctionnement et les différentes techniques qui lui sont associées. Lire la fiche

Cette fiche présente un bref aperçu des différents systèmes et des différentes énergies renouvelables applicables aux logements. En effet, l'intégration de systèmes et/ou d'énergies renouvelables lors de la construction d'une habitation doit donner lieu à une réflexion en fonction des demandes exactes d'énergie du bâtiment, des potentiels de l'implantation et du terrain, de la volonté d'investir dans des systèmes plus ou moins coûteux, etc. De même lors d'une rénovation une même réflexion devra souvent se développer suite à un travail de réisolation car si les performances du bâtiment sont améliorées énergétiquement, la demande de chauffage va également diminuer et cela peut influencer le remplacement ou non des systèmes déjà mis en place. Cette fiche aborde également les différents potentiels des énergies renouvelables : celles fournissant de la chaleur pour le chauffage des maisons, et de l'eau chaude sanitaire ou encore celles produisant de l'électricité. Lire la fiche